L’école

C’est en vivant avec tous nos sens et nos émotions,
les pieds dans la Terre, les mains en action,
le cœur en joie et la tête vers l’horizon,
que nous aiderons nos enfants à devenir les adultes de demain.

Pour les accompagner sur ce chemin

 

Des matinées Montessori :
– pour la bienveillance de sa pédagogie,
– l’adéquation à l’âge des enfants de maternelle,
– la richesse de son matériel, et l’objectif qu’elle sous-tend : l’autonomie.

 

Des après-midis « Vie et création » :
– avec des pratiques artistiques : Jeu de peindre, danse, chant, modelage …
– des pratiques corporelles : relaxation, jeux sportifs collectifs et coopératifs, cirque, ballades, yoga …
– des pratiques manuelles : bricolage, couture, tricot, transformation de plantes, construction de cabanes …

 

Un lien fort à la Terre, incarné et pratiqué quotidiennement :
– observation des jardins,
– cueillette,
– jardinage,
– collations bios,
– soin aux animaux :poules, cochons d’Inde, poissons,
– cuisine,
– reconnaissance et usage des plantes,
– balades,
– Land’Art …

 

Une conscience et un respect des rythmes :
rythme des saisons : fêtes de saison, cuisine, paniers et tables de saison, activités manuelles (d’inspiration Steiner)
rythme des journées : un temps travail centré et individuel le matin, des temps collectif et de partage, un temps calme l’après-midi, un temps de projet et de créativité, des temps de jeux, de rêveries …
rythme de chacun : temps pour partager ou s’isoler, pour se reposer, être en activité, créer, contempler, chercher, rêver … grandir en prenant le temps !

 

Notre projet pédagogique n’est donc pas affilié à un seul mouvement, mais construit à partir de nos expériences, sur les fondements du lien à la terre et de nos sens.

 

Qui sommes-nous ?

 

Magalie et Angélique, imparfaites, libres et heureuses !

Nous nous sommes rencontrées en 2008 au sein de l’association Jardin Ecole Slow Food.

Ayant roulé notre bosse dans les écoles du département pour parler d’agriculture et d’alimentation, no us avons eu envie d’aller plus loin, en imaginant notre école de rêve : une école basée sur une pédagogie sensorielle et le lien à la Terre.

C’est en visitant tout un tas de chouettes écoles et lu de passionnants bouquins, que nous avons découvert la richesse des pédagogies actives et globales, et notamment Montessori et Steiner.

Alors, il était temps pour nous d’apprendre et de nous former :
un cursus complet de formation à la pédagogie Montessori : au Hameau des Buis et avec Papachapito,
et des formations courtes à divers outils : savoir-être et éducation à Living-school, yoga pour les enseignants avec les Fées Papillon, Parler pour que les enfants écoutent de Faber et Mazlich avec Les parents grandissent aussi.

 

Un peu plus de nous

 

Angélique est aide-soignante. Elle a également beaucoup fait dans l’éducation populaire, a été prof d’histoire-géo en Guyane et travaillé auprès de jeunes en difficulté au sein de la Mission de Lutte contre le Décrochage Scolaire de l’Education Nationale. Elle a 37 ans, adore la danse et est la maman d’un jeune garçon de 11 ans.

Magalie a 38 ans et est professeur des écoles. Elle a suivi des études en environnement et est passionnée par la biologie, le vivant et les couleurs. Elle a trois enfants de 16, 10 et 2 ans et partage la vie d’un paysan-herboriste.

 

Une journée type

 

Arrivée : Accueil individuel et échelonné
Matinée : Ateliers Montessori, collation bio libre, préparation de l’entrée à base de crudités
– Regroupement et pratiques de groupes : chants, médiation, débats, lectures …
– Temps libre en extérieur : jeux, soin aux animaux, aux plantes …
Déjeuner : Installation, repas partagé et rangement/nettoyage
– Temps libre en extérieur
Après-midi  : Début du temps calme avec sieste si besoin
– Activités Vie et création, projets
– Goûter
– Regroupement et retours sur la journée

« L’extérieur » n’est pas qu’un simple lieu de défoulement ou de grand air ; c’est avant tout un lieu d’apprentissage, de découvertes, de bien-être et de Vie !
C’est pourquoi, autant que possible et suivant la volonté des enfants, les activités, repas et autres temps de vie, seront vécus en extérieur, dans l’herbe et entourés d’arbres et de plantes.

 

Et si vous vous demandez encore …
… « Mais pourquoi une école sur des terres agricoles ??? »

 

Nous vous répondrons  qu’il s’agit bien de répondre à 3 enjeux sociétaux urgents et primordiaux :

 

– être conscient de l’importance du respect de l’environnement
Dans l’esprit de la philosophie Slow Food, nous sommes convaincues que c’est en vivant les choses dans le plaisir, sensoriellement et non simplement par le mental, que les enfants deviendront des adultes conscients des enjeux environnementaux, car cette conscience sera incarnée et vraie. En vivant au quotidien, en immersion, les pieds dans la terre, le beau, le bon et en découvrant les richesses de la Nature et des plantes, la préservation de l’environnement (re)devient naturelle.

 

– être ensemble
Face aux nombreux conflits et peurs qui contaminent notre société actuelle, il est capital d’expérimenter qu’il est possible d’être ensemble, en conscience, dans le respect et la joie. Il s’agit bien là d’un apprentissage quotidien, nécessitant patience, bienveillance mais aussi des outils simples et efficaces.

 

– être créatif
Les apprentissages d’aujourd’hui sont déjà obsolètes. C’est seulement en libérant et exerçant le potentiel créatif de chaque enfant que nous leur permettrons d’imaginer un monde de demain plus juste et plus vrai.

 

En s’imprégnant au quotidien de cet environnement adapté, nous souhaitons aider ces futurs adultes à relever les défis de demain en créant des solutions durables innovantes.